Editions Allia

Adieu ma chère pillule
Toujours mes occupations consistent à tâcher de perdre tout mon temps.

septembre 1999 - prix: 6,20 €
format : 100 x 170 mm
64 pages
ISBN: 2-84485-017-0


Inventaire de la collection

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Adieu ma chère pillule

Giacomo Leopardi

“Ce n’a été que par effet de la lâcheté des hommes, qui ont besoin d’être persuadés du mérite de l’existence, que l’on a voulu considérer mes opinions philosophiques comme le résultat de mes souffrances particulières, et que l’on s’obstine à attribuer à mes circonstances matérielles ce qu’on ne doit qu’à mon entendement. Avant de mourir, je vais protester contre cette invention de la faiblesse et de la vulgarité, et prier mes lecteurs de s’attacher à détruire mes observations et mes raisonnements plutôt que d’accuser mes maladies.”
Ce volume réunit toutes les lettres que Leopardi a rédigées directement en français. Écrits intimes, mais aussi philosophiques. Ainsi la magnifique lettre à Jacopssen, dans laquelle Leopardi met son âme à nu : “Je vous ai dit que l’art de ne pas souffrir est maintenant le seul que je tâche d’apprendre. Ce n’est que précisément parce que j’ai renoncé à l’espérance de vivre.”
Édition présentée et annotée par Michel Orcel.

Quête d'un savoir absolu

  • En tant qu'une chose s'accorde avec notre nature, elle est nécessairement bonne.

    Éthique

  • Pour moi, c'est une tristesse gaie, une gaîté triste.

    Des liens

  • L'enfant, ingénieur, constructeur, tempête, orage prendra un vif plaisir à la leçon.

    Géographie générale

L'homme en son désert