Editions Allia

Propos intempestifs sur le Tchouang-tseu
Pour un philosophe vivre et respirer, c'est parler.

août 2003 - prix: 7,50 €
format : 100 x 170 mm
176 pages
ISBN: 979-10-304-0149-3


Inventaire de la collection
Extrait de "Propos intempestifs sur le Tchouang-tseu"

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Propos intempestifs sur le Tchouang-tseu

Jean Levi

"Tchouang tseu pose la question de l'esthétique dans des termes qui, dépassant l'équivalence établie par le classicisme entre l'art et le beau, anticipent de deux millénaires sur l'esthétique moderne. Mieux encore, il réduit à néant le concept même d'esthétique."
“Pince-mi et Pince-moi sont dans un bateau…”, la phrase qui ouvre ces Propos intempestifs donne le ton de l’ouvrage : libre voyage à travers cette œuvre inépuisable qu’est le Tchouang-tseu, où par le détour de fables, de paraboles, de dialogues, se développent tous les grands thèmes de la philosophie universelle. Deux apologues, “le meurtre de Chaos” et “la révolte des singes”, servent de point de départ à une réflexion à la fois philosophique et politique, pour laquelle Jean Levi fait appel à d’autres passages du Tchouang-tseu, mais aussi bien à des penseurs occidentaux comme Machiavel, Bergson ou Levinas, et même aux films de kung-fu.

Délices d'Asie

Théories sur le pouvoir des images

Plaidoyers en faveur de l'art

  • Me dévisageant fixement, il marmonna sur le ton de la colère : "Vous me terrorisez."

    Avec Giacometti

  • Le problème fatal de la poésie : les poèmes.

    La Haine de la poésie

  • Il faut balayer au plus vite les vieilles ruines et ériger un gratte-ciel tenace comme une balle de fusil !

    Écrits