Editions Allia

Pensées
Le moyen le plus sûr de cacher aux autres les limites de son savoir est de ne jamais les dépasser.

mai 1992 - prix: 6,20 €
format : 100 x 170 mm
112 pages
ISBN: 978-2-84485-845-0 Existe aussi aux formats ePub et PDF


Inventaire de la collection
Extrait de "Pensées"

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Pensées

Giacomo Leopardi

"On peut mesurer la sagesse économique de ce siècle à la vogue des éditions dites compactes, où l'on épargne beaucoup le papier, mais fort peu la vue. Malgré cet effort pour économiser le papier dans les livres, on voit bien que la mode actuelle est d'imprimer beaucoup et de ne rien lire. C'est à cette mode également que nous devons l'abandon des caractères ronds, en usage autrefois partout en Europe, au profit des caractères longs. Si l'on y ajoute l'éclat du papier, voilà des ouvrages aussi agréables à regarder que nuisibles aux yeux du lecteur ; ce qui convient parfaitement du reste à une époque où les livres sont faits pour être vus, non pour être lus."
Publiées de façon posthume en 1845, ces Pensées sur le caractère des hommes et leur conduite dans la société présentent, sous forme d’aphorismes, d’anecdotes significatives ou de sentences lapidaires, l’essentiel des conclusions léopardiennes sur la morale.
Traduit de l'italien par Joël Gayraud.

Le travail du fragment

  • Un homme de maximes est un cyclope, mais avec l'oeil derrière la tête.

    Propos de table

  • Semences

  • J'aurais aimé avoir Swift pour barbier, Sterne comme coiffeur, Newton au petit déjeuner, Hume à l'heure du café.

    Lichtenberg