Editions Allia

Contribution à la critique de la Philosophie du droit de Hegel
Être radical, c'est prendre les choses par la racine. Or, pour l'homme, la racine, c'est l'homme lui-même.

janvier 1998 - prix: 6,20 €
format : 100 x 170 mm
48 pages
ISBN: 979-10-304-0876-8


Inventaire de la collection
Extrait de ‘‘Contribution à la critique de la Philosophie du droit de Hegel’’

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Contribution à la critique de la Philosophie du droit de Hegel

Karl Marx

“L’émancipation de l’Allemand, c’est l’émancipation de l’homme. La philosophie est la tête de cette émancipation, le prolétariat en est le cœur. La philosophie ne peut être réalisée sans la suppression du prolétariat, et le prolétariat ne peut être supprimé sans la réalisation de la philosophie.”
La polé­mi­que lit­té­raire lancée par Marx contre Hegel et sa phi­lo­so­phie du droit sert ici de pré­texte pour aborder la question du pro­lé­ta­riat et de son asser­vis­se­ment par l’État, l’argent et la reli­gion. Avec ce texte d’une force polémique rarement égalée, le jeune Marx passe du “démocratisme” au communisme, “remettant sur ses pieds” la dialectique hégélienne. C’est aussi dans cet ouvrage que se trouve la phrase sans doute la plus connue de Karl Marx : “La religion est l’opium du peuple”.
Traduit de l'allemand par Jules Molitor.

La foi révolutionnaire

Déconstruire le capitalisme