Editions Allia

Esquisse d’une critique de l’économie politique

septembre 1998 - prix: 6,20 €
format : 100 x 170 mm
80 pages
ISBN: 2-911188-88-8


Inventaire de la collection

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Esquisse d’une critique de l’économie politique

Friedrich Engels

“L’économie a pris un caractère philanthropique ; elle a déclaré que le commerce est un lien d’amitié et d’union entre les nations comme entre les individus. Tout n’est que noblesse et générosité. Mais ses présuppositions n’ont pas tardé à prévaloir de nouveau. Elles suscitèrent le système des fabriques et l’esclavage moderne, qui, pour la cruauté et pour l’inhumanité n’a rien à envier à l’esclavage antique. La nouvelle économie, le système de la liberté du commerce, présente la même hypocrisie, la même inconséquence, la même immoralité, qui, maintenant, dans tous les domaines, s’oppose à la libre humanité.”
En 1844, Marx est encore loin de soupçonner que la “critique de l’économie politique” sera la tâche de sa vie._C’est la saisissante Esquisse d’Engels dénonçant “un système parfait de tromperie institutionnalisé” qui l’incitera à porter “l’arme de la critique“au cœur même des rapports de production capitalistes.
Traduit de l'allemand par Kostas Papaioannou.

La foi révolutionnaire

Déconstruire le capitalisme