Editions Allia

Le Daguerréotype
Le rêve, cependant, vient de se réaliser.

octobre 2018 - prix: 6,50 €
format : 100 x 170 mm
96 pages
ISBN: 979-10-304-0949-9


Extrait de ‘‘Le Daguerréotype’’

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Le Daguerréotype

François Arago

‘‘Le daguerréotype ne comporte pas une seule manipulation qui ne soit à la portée de tout le monde. Il ne suppose aucune connaissance de dessin, il n’exige aucune dextérité manuelle. En se conformant, de point en point, à certaines prescriptions très simples et très peu nombreuses, il n’est personne qui ne doive réussir aussi certainement et aussi bien que M. Daguerre lui-même. La promptitude de la méthode est peut-être ce qui a le plus étonné le public. En effet, dix à douze minutes sont à peine nécessaires dans les temps sombres de l’hiver, pour prendre la vue d’un monument, d’un quartier de ville, d’un site.’’
“Nous annonçons une importante découverte de notre célèbre peintre du Diorama, M. Daguerre. Cette découverte tient du prodige. Elle déconcerte­ toutes les théories de la science sur la lumière et sur l’optique­, et fera une révolution dans les arts du dessin”, titrait en 1839 La Gazette de France.
Ce prodige, c’est le daguerréotype : inventé entre 1813 et 1829, initialement par Niépce puis perfectionné par Daguerre, ce procédé pionnier de la photographie permet de fixer des images de la chambre noire sur des plaques d’argent sensibilisées à la vapeur d’iode. Aboutissant dans un premier temps à un exemplaire unique, il promettait une mécanisation dans la fabrication des images, confortant une foi largement partagée à l’époque dans le progrès industriel.
Quand Arago défend l’invention de Daguerre, le 3 juillet 1839, devant la Chambre des députés, il en souligne avant tout la portée scientifique, dont il mesure l’importance. Il explore les perspectives ouvertes par cette nouvelle technique, de l’astrophysique jusqu’à l’étude des civilisations anciennes. Walter Benjamin écrira à propos de cette intervention d’Arago : ‘‘La beauté de ce discours tient à ce qu’il y découvre le lien entre tous les aspects de l’activité humaine.” La photographie apparaît alors comme le point de convergence entre la science, l’art et la politique. À la portée de tous, elle incarne un nouvel égalitarisme.
Ouvrage illustré.

Excentricité scientifique

Au cœur des processus

Théories du sensible