Editions Allia

Incident sur la colline 192
Tant qu'elle resta en vie, Eriksson ignora son nom.

janvier 2018 - prix: 8 €
format : 100 x 170 mm
128 pages
ISBN: 979-10-304-0787-7 Existe aussi aux formats Epub et PDF


Extrait d'"Incident sur la colline 192"

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Incident sur la colline 192

Daniel Lang

‘‘Avançant sans précipitation dans l’aube grise, ils avaient docilement suivi Meserve sur deux mille mètres vers l’est, ce qui, s’aperçurent-ils, constituait un détour évident par rapport à la route de l’ouest décrite si précisément par le sergent lors du briefing. Ils approchaient alors du hameau de Cat Tuong, dans le district de Phu My, et Eriksson se maudissait d’avoir écouté Rowan. En proie au doute et au désarroi, le cœur saisi de palpitations, il se rendit compte que Meserve ne tardait pas à mettre son plan à exécution.’’
Le 19 novembre 1966, Phan Thi Mao, jeune femme vietnamienne, est kidnappée et violée par quatre soldats américains, avant d’être assassinée. Un cinquième homme de cette unité, Sven Eriksson, assiste, impuissant, à la scène. Il prend la décision de dénoncer le crime mais risque de sévères représailles. S’ils sont convoqués devant un tribunal militaire, les quatre militaires encourront les travaux forcés à perpétuité.
Daniel Lang a rencontré Eriksson dans sa ferme du Minnesota. Loin de la justice froide des tribunaux militaires, l’ex-fantassin se livre sur sa décision de dénoncer ses camarades, quatre jeunes Américains comme lui, d’une vingtaine d’années, chacun dépendant des autres pour sa survie en territoire ennemi…
Seulement trois ans après le crime, alors que les États-Unis sont encore en guerre, Daniel Lang publie dans The New Yorker un long article, qui deviendra par la suite un livre à part entière, un reportage poignant sur les exactions commises dans les situations de combat.
Récit d’un conflit de loyauté, réflexion sur le statut des victimes et des bourreaux, cet ouvrage a été adapté au cinéma en 1989 par Brian de Palma, sous le titre Outrages. Il reste l’un des premiers reportages sur les atrocités commises par les Américains pendant la guerre du Vietnam.
Traduit de l'américain par Julien Besse.

Au cœur de l'événement

La fabrique de la guerre

Stigmates de l'histoire

  • Ce fut une peste réelle pour ses victimes. Ce fut une peste irréelle pour ceux qui l’avaient provoquée.

    La Peste à Naples

  • Je me souviens que quelqu'un me disait que les Tchèques ne s'en laissent pas conter.

    Année vingt-quatre

  • J'ai vu des esprits blancs et des esprits noirs en train de combattre tandis que le soleil s'obscurcissait.

    Confessions de Nat Turner