Editions Allia

Le Cordon ombilical

Jean Cocteau

“Il y a trente ans qu’on me cherche. En tête des griefs qu’on me forge, les témoins à charge du procès socratique qu’on m’intente brandissent que je me disperse. Ne savent-ils pas qu’un organisme est fait d’un cœur, d’un foie, d’une rate, de poumons, de reins et ainsi de suite. Comment une œuvre vivrait-elle avec un seul organe ?”
Le cordon ombilical est celui qui relie le créateur à ses personnages le temps de l’élaboration d’une œuvre. Publié en 1962, un an avant la mort de son auteur, ce livre peut être considéré comme son testament littéraire.

La vie à la merci de la plume

  • Les Labrènes

  • La mélancolie viennoise n'existe plus : c'est là désormais l'objet de sa mélancolie.

    Amorbach

  • Je n'ai plus peur de l'avenir depuis que j'ai caché dans les ressorts de mon lit un revolver chargé.

    Mon suicide