Editions Allia

Le Théâtre de la mémoire

Giulio Camillo

“Mais afin d’ordonner l’ordre, si l’on peut dire, avec une clarté telle que nous rendions les savants semblables à des spectateurs, nous leur présenterons ces sept mesures soutenues par les mesures des sept planètes, à la manière d’un spectacle ou, dirons-nous, d’un théâtre composé de sept degrés.”

Ce mystérieux théâtre, présenté comme un ouvrage de bois rempli d’images, Camillo n’en révéla le fonctionnement réel qu’à son protecteur, François Ier. L’antique art de la mémoire devient ici une pratique d’interprétation symbolique et philosophique du monde.

Traduit de l'italien par Eva Cantavenera et Bertrand Schefer.

Quête d'un savoir absolu

Cabinet de curiosité