Editions Allia

Lana Caprina

juin 1998 - prix: 6,20 €
format : 100 x 170 mm
80 pages
ISBN: 2-911188-80-2


Inventaire de la collection

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Lana Caprina

Giacomo Casanova

“Si les femmes donnent en des extravagances, c’est parce que, leur nature étant plus faible que la nôtre, elles sont rendues plus faibles encore par l’éducation. Malgré cela, il serait facile de démontrer qu’elles font dans le monde plus de bien que n’en font les hommes, et moins de mal ; et que, quand leur utérus travaille, elles sont à ce moment agitées, irritées et dignes de pitié. Mais que cela influe sur l’origine de leur faculté de penser, ce n’est pas plus croyable que l’influence du sperme sur la nature de l’âme.”
Publié en 1772, Lana Caprina traite du sujet que Casanova connaît sans doute le mieux : la femme. Il répond dans ce petit livre joyeux et féroce à deux professeurs, pédants qui entendaient statuer sur la nature féminine. Casanova se moque également de chacun et en profite pour se livrer à des digressions historiques érudites et morales qui font tout le sel de cet ouvrage réimprimé ici pour la première fois.

Objet femme