Editions Allia

Les Inhumations
la division met en place l'imposture assigne un détour à la pauvreté

janvier 1995 - prix: 23,20 €
format : 140 x 220 mm
240 pages
ISBN: 2-904235-85-x

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Les Inhumations

Joseph Wolman

“la division met en place l’imposture assigne un détour à la pauvreté le hasard découvre un dispositif tourmente la question arrache à la parole une scène primitive ne change pas la naissance de l’esclave confiné à la recherche le rôle de l’artiste limite l’art à la réserve l’immobilité forge une présence le cri éclipse l’accent raconte l’évidence de la douleur voleuse d’images la levée des enjeux abandonne le doute refuse la transparence du jour appelle à la révolte le sens fini personnage inépuisable suspect solitaire errant exclu du festin quand le chef-d’oeuvre cache le désarroi du conflit la signature traduit sa maturité je ne mesure que l’effet de l’un (28 décembre 1993)”
“Peinture dépeinte”, les Inhumations de Gil J Wolman sont écrites au burin sur des stèles chaque jour posées. Ces textes sont à la fois fulgurants et brutalement compacts, granitiques. La phrase Wolman – le rythme Wolman – est d’un classique achevé. Classique, elle sonne comme les fragments collationnés d’Héraclite, on en sent la frappe “sur une corde tendue à se rompre”. Achevée, ce ne sont que ruines alentour.

Le travail du fragment

  • J'aurais aimé avoir Swift pour barbier, Sterne comme coiffeur, Newton au petit déjeuner, Hume à l'heure du café.

    Lichtenberg

  • Lorsqu'il réagit, il n'est plus important de savoir si c'est à la "Septième Symphonie" ou bien à un bikini.

    Le Caractère fétiche dans la musique

  • Le moyen le plus sûr de cacher aux autres les limites de son savoir est de ne jamais les dépasser.

    Pensées

Plasticité du langage