Editions Allia

Pourquoi nous restons juifs
Ce n'est pas un mythe.

avril 2017 - prix: 6,50 €
format : 100 x 170 mm
96 pages
ISBN: 979-10-304-0482-1 Existe aussi aux formats ePub et PDF


Extrait de "Pourquoi nous restons juifs"

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Pourquoi nous restons juifs

Leo Strauss

"Le titre principal pris en lui-même implique que nous pourrions cesser d’être juifs et qu’il y a peut-être de très bonnes raisons de le faire. Il suggère même cette éventualité. L’expression la plus claire de cette opinion, de cette prémisse, c’est Heinrich Heine, le célèbre poète, qui l’a donnée : “Le judaïsme n’est pas une religion, c’est un malheur.” Les conclusions à tirer de cette prémisse sont évidentes : débarrassons-nous du judaïsme aussi rapidement que possible et de manière aussi indolore que possible. Si je puis utiliser maintenant un vocable presque technique, une “assimilation” totale est la seule planche de salut. Or, cette solution au problème a toujours été possible, et elle a toujours été suggérée d’une manière ou d’une autre, car il a toujours été très difficile d’être un Juif."
Quand il fut demandé à Leo Strauss de discourir publiquement sur ce sujet sous le présent titre, il en conçut tout d’abord un déplaisir et ressentit une sorte d'indignation. Ce n'est qu'à la réflexion qu'il en saisit la pertinence. Car cette question pose implicitement celle de la ségrégation dont tout Juif qui se réclame tel souffre d'une manière ou d'une autre. Dans cette conférence prononcée en février 1962 à l'université de Chicago, il n'hésite pas à comparer "le problème juif" au "problème noir", sans négliger leurs différences : les Juifs réclament une justice dans les termes qui sont les leurs, quand les Noirs, dans leur lutte pour la justice, font appel aux principes de l’oppresseur. S'appuyant tant sur des exemples personnels que sur l'histoire politique, cette conférence examinait déjà, par le prisme de la judéité, les concepts d’assimilation (individuelle et collective), de transmission et des liens qu'entretiennent culture, religion et nation. L'exemplarité d’un tel texte tient autant à l'implication personnelle de l'auteur qu'à sa résonance avec notre époque.

Traduit de l'anglais par Olivier Sedeyn.

Retour aux origines

Culture Juive

Critique du pouvoir

  • C'est devenu difficile de faire n'importe quoi.

    Somaland

  • Sarkozy, mystérieux ? Ce n'est pas ça qui sauvera la France, encore moins l'Europe.

    No exit

  • Y'en a vraiment qui sont jamais contents.

    Contre Télérama