Editions Allia

Recherches sur l’art de parvenir

septembre 1992 - prix: 15,50 €
format : 140 x 220 mm
338 pages

Où trouver ce livre
Livres du même auteur
Ajouter à mon parcours

Recherches sur l’art de parvenir

Maurice Joly

“J’ai fait quelque chose de plus dangereux encore, s’il est possible, que d’attaquer la presse à mes débuts dans la polémique, j’ai attaqué, entendez bien ceci, le savoir-faire. C’est-à-dire que seul, sans appui, je m’en suis pris à une école régnante, à l’école des hommes d’État. Ici je me suis mis à dos tous les habiles, tous les intriguants, tous les faiseurs, tous les poseurs, tous les imposteurs, les charlatans, les jongleurs de la politique. Tous ces gens-là se sont voilés la face quand l’Art de parvenir a paru. Je montrais les dés pipés, les cartes biseautées, les gobelets, les boîtes à double fond, les fausses clefs, les fausses serrures, les faux visages. Tous ces gens-là se sont dit en me montrant : voilà l’ennemi.”
Dans cet ouvrage, complémentaire du précédent, Joly montre, exemples à l’appui, comment une telle société développe vite chez ses membres un ensemble de qualités qui travaillent pour elle. La lâcheté, la servilité et le goût de la délation sont à la fois les fruits et les racines de cette organisation sociale. La boucle est bouclée. Joly se suicidera en 1878.

Faiblesses et fêlures de l'Etat

Violence de l'état

Critique du pouvoir

Un vent de nausée