Editions Allia

Paul Nougé

De mère belge et de père français, Paul Nougé (1895-1967), biochimiste, participe en 1919 à la fondation du Parti communiste belge. Avec Camille Goemans et Marcel Lecomte, il fait paraître en 1924 des tracts, publiés sous la forme d’une revue intitulée Correspondance et qui s’emploient à tourner en dérision l’orientation constructiviste de la revue 7 Arts. L’année suivante, il rencontre Breton, Aragon et Eluard, et signe le tract La Révolution d’abord et toujours. Il devient, avec Magritte, le premier instigateur du surréalisme en Belgique et son théoricien le plus original. Qualifié de “sorte de Monsieur Teste” par Marcel Lecomte, il est le premier exégète de l’œuvre de Magritte avec la publication, en 1929, des Images défendues. Il collabore aussi avec le surréalisme international à travers notamment les revues Variétés et Documents. Mais Nougé est un solitaire. Il rompt avec André Breton en 1950 et rejoint Marcel Mariën et sa revue Les Lèvres nues.

1 livre